Balzac et Goulu

En dépit des inévitables brouillages qui l'encombrent, la querelle suscitée par la première édition des Lettres de Balzac marque un jalon essentiel dans les spéculations sur le génie propre de la langue française, ainsi que dans la gestion de l'héritage culturel légué par l'humanisme.

Déroulement de la querelle

La parution en 1624 du premier recueil des Lettres de Balzac, chez Toussainct Du Bray, connaît un succès éclatant. L'auteur s'y affirme dans la posture d'« épistolier », qu'il conservera durant toute sa carrière, en même temps qu'il valorise une esthétique de la douceur et de la grâce, associée à la désinvolture étudiée qui en fait la fine pointe de l'air de Cour. Aussi la réaction des esprits qu'inquiètent les séductions de la la civilité aisée ne tarde-t-elle pas à se manifester.